Les résultats de la politique locale de l'habitat sur la période 2011-2012 doivent être appréciés au regard de l'évolution du contexte local et des enjeux de notre territoire.

Dynamisme de la production de logements dans un contexte contraint

  • 790 logements mis en chantier en 2011 et 700 logements en 2012, pour un objectif annuel fixé à 1000 logements dans le PLH, soit 80 % des objectifs annuels du PLH atteints.
  • La part des logements locatifs sociaux dans la production se développe : 246 logements sociaux financés en 2011 et 219 en 2012, soit 30 % en moyenne de la production de logements (objectif fixé dans le PLH : 25 %)
  • Les premiers programmes d'accession sociale se développent : 150 logements neufs commercialisés (ou en cours de commercialisation) en 2011 et 2012. Sur cette même période, 280 logements anciens ont bénéficié du dispositif d'aide à l'accession «  Ma première pierre  ».
  • Une relative maîtrise de la consommation foncière : les logements mis en chantier en 2011 représentent 24 hectares.

Poursuite des actions en faveur de l'amélioration du parc existant :

  • 265 logements améliorés en 2011 et 239 en 2012 auxquels s'ajoutent 129 logements ayant fait l'objet d'une expertise thermique lors de ces deux années. Le PLH prévoyait 300 à 350 logements/an expertisés et/ou aidés.
    Les objectifs sont atteints concernant l'amélioration thermique des logements avec un effort particulier sur la précarité énergétique. A l'inverse, les réhabilitations complètes de logements dégradés marquent le pas depuis la réforme des aides de l'ANAH.

Budget consacré à l'habitat

Le programme d'actions du PLH 2011-2016 a été chiffré à 24,2 millions d'euros sur 6 ans dont 18,8 millions d'euros d'investissement et 5,4 millions d'euros de fonctionnement.

Pour l'année 2011, l'ensemble des dépenses consacrées à l'habitat s'élève à 3 675 K€ (dont 2 390 K€ correspondent aux actions engagées sous l'ancien PLH et réalisées en 2011, 1 285 K€ correspondent à la mise en œuvre du nouveau PLH). Ces enveloppes se déclinent en 779 K€ réalisés sur le budget de fonctionnement et 2 896 K€ réalisés au titre du budget d'investissement.

Pour l'année 2012, l'ensemble des dépenses consacrées à l'habitat s'élève à 3 504 K€ (dont 1 100 K€ correspondent aux actions engagées sous l'ancien PLH et réalisées en 2012 et 2 404 K€ correspondent à la mise en œuvre du nouveau PLH). Ces enveloppes se déclinent en 622 K€ réalisés sur le budget de fonctionnement et 2 882 K€ réalisés au titre du budget d'investissement.

Sur 2011 et 2012, au titre de la délégation des aides à la pierre, la communauté d'agglomération a géré une enveloppe de 1 491 K€ de crédits d'État et de 3 372 K€ de crédits ANAH.

Construction de partenariats pour intervenir sur l'ensemble de la chaine du logement

La réussite de la mise en œuvre du PLH repose sur une forte mobilisation de l'ensemble des acteurs de l'habitat associés à son élaboration. Aussi, la première année a été consacrée à la définition et à la formalisation de partenariats. Cela s'est traduit par :
  • le renouvellement de la convention de délégation des aides à la pierre
  • la signature d'une convention de mise en œuvre du PLH avec chacune des 14 communes de l'agglomération
  • la signature d'une convention d'objectifs avec des acteurs locaux mobilisés en faveur de l'accès au logement
  • la mise en œuvre d'une démarche partenariale avec les acteurs de la construction et de l'aménagement (les aménageurs, les promoteurs, les lotisseurs, les opérateurs de logement social, les géomètres, les architectes).
  • la signature d'un nouvel accord-cadre co-écrit par les opérateurs de logement social et la Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées
  • la signature d'un protocole d'accord avec plusieurs partenaires pour résorber l'habitat dégradé.
 
Retour